lundi 16 mai 2016

Peut-on se fier au "Gagny Mag" de mai 2016 ?

Dans Gagny-Mag, le maire maîtrise sa communication. Le dossier sur le Budget 2016 qui est présenté le démontre. Il y est asséné des chiffres qui ne sont pas étayés aux yeux des lecteurs et ainsi non vérifiables.
En voici quelques exemples qui mettent ainsi en cause la crédibilité du dossier présenté aux Gabiniens.

1-      La baisse de dotation de l’Etat 3,7 millions d’euros en moins de 3 ans !


Il faudrait en faire la preuve car voici les chiffres des comptes administratifs (M14) des années 2012 -2014 et 2015 :
chap
Libellé
2012
2014
2015
74
Dotations subventions
    16 874 345,49 €
    17 627 986,85 €
    16 722 673,05 €
 On semble bien loin des 3,7 millions annoncés, même cumulés sur 3 ans !

2-      Les nouveaux rythmes scolaires coûteux
L’instauration des nouveaux rythmes scolaires s’accompagne d’une aide financière trop faible pour la mettre en place.

Une explication s’impose car où se trouvent cachés les 3 204 657 € de coûts engendrés ?
L’absence d’une comptabilité analytique à Gagny ne permet qu’une approche globale
Sur la fonction 2 « Enseignement - Formation

Postes
2015
2014
différence
dépenses
   6 273 484,10 €
   6 088 204,08 €
   185 280,02 €
dont



charges de personnel
   4 002 280,45 €
   3 907 137,48 €
     95 142,97 €




recettes
   2 120 292,07 €
   2 082 684,94 €
     37 607,13 €
dont



produits de servies ventes
   1 687 289,63 €
   1 759 477,45 €
-   72 187,82 €
dotations subventions
      334 694,69 €
      243 936,77 €
     90 757,92 €




Dépenses - recettes
- 4 153 192,03 €
- 4 005 519,14 €
- 147 672,89 €

La mise en place des activités périscolaires c'est faite pour la première fois au cours de l'année scolaire 2014-2015. L'incidence financière n'a été que d'un trimestre en 2014. Cela permet de chiffrer le surcoût à environs 200.000€ sur les 12 mois et non à plus de 3 millions d'euros comme suggéré. 

Aucun commentaire: