jeudi 15 mars 2018

GAGNY: orientations budgétaires 2018


Comme chaque année, lors du débat d’orientation budgétaire qui s'est déroulé le 12 mars, le maire se félicite de ne pas avoir besoin d’emprunter et d’être au 7ème rang des communes les moins endettées de la Seine-Saint-Denis.

Hasard du calendrier, lors de cette séance, le Conseil municipal, devait approuver la garantie d’un emprunt de 300.000€ sur 7 ans au taux fixe de 0.55%  sur des investissements de  la Cerisaie.
La démonstration de l’intérêt financier d’emprunter est là bien évidente.
Pour les 300 000€ empruntés, le remboursement au taux de 0.55% sera de 305 880€ soit un 5 880€ de frais financiers.
S’il fallait économiser  7 ans pour  faire cet investissement, avec une érosion monétaires des plus optimiste  de 1.20% l’an, au bout de 7 ans pour la même réalisation, il faudrait débourser 322 258€
Cela représente 16 377€ d’économie grâce à l’emprunt  (322 258€ -305 880€) et ce au minimum. Cela n’est pas négligeable c’est 5% de moins.

Cette opportunité d’avoir des taux faibles est conjoncturelle. Avec la reprise économique, l'inflation pourrait accentuer l'intérêt d'avoir emprunté à un taux historiquement bas..

Dommage que la politique du maire de Gagny de vouloir être un « bon élève » en voulant devenir  la commune la moins endettée du département, lui fasse oublier les intérêts de l’emprunt qui permettent dans la conjoncture actuelle de bénéficier immédiatement de l’investissement sans avoir à thésauriser  tout en payant moins cher.
Agir en "bon père de famille" n'est pas incompatible avec un opportunisme raisonné.


Aucun commentaire: