mercredi 2 décembre 2015

GAGNY MAG décembre 2015 Tribune de l'opposition

La mémoire courte.
Dans son éditorial de « Gagny-mag » de novembre, le maire se plaint  encore une fois, de la mise en place des rythmes scolaires. Il reproche à l’Etat un manque de concertation et une décision unilatérale !

Pour rappel, c’est sous la Présidence de Nicolas Sarkozy qu’en 2008, une circulaire institue la semaine de quatre jours et réduit la semaine scolaire de deux heures sans compensation. Cette réforme est contestée et une conférence nationale sur les rythmes scolaires est mise en place en 2010. Le rapport final préconise, par circulaire ministérielle, la refonte de la semaine scolaire par abandon de la semaine de quatre jours au profit d’une semaine d’au moins neuf demi-journées.

C’est un décret de janvier 2013 qui a fixé la mise en place d’une semaine de 24h d’enseignement sur 9 demi-journées après consultation dans tous les départements des enseignants, parents, élus municipaux, par les Inspections académiques. Il est à noter que sur les 3 réunions réalisées en Seine-Saint-Denis, aucun représentant de Gagny n’était présent.
Les communes ont eu le choix entre le mercredi et le samedi. Gagny, Montfermeil et Aulnay-sous-Bois ont ainsi pu choisir les samedis pour la 5ème matinée.

En ce qui concerne les animateurs, Il est certes difficile d’en trouver pour un temps très court. Pourtant avec des communes voisines comme Neuilly sur Marne (TAP les vendredis) et les 12 autres communes du nouveau territoire, il serait possible en mutualisant les animateurs de rendre ces emplois plus attractifs. Cette possibilité pourrait-être effective dans le cadre de la communauté de communes qui nous réunira dès janvier 2016, un moyen de fidéliser les animateurs.

Mais quand un maire ne veut pas travailler avec ses collègues, on connait le résultat.

Il y a dans le tissu associatif Gabinien, des possibilités de trouver des animateurs dans les autres associations. Il ne semble pas que les associations concernées aient été contactées.


Enfin, nous profitons de cette dernière tribune de 2015 pour souhaiter à l’ensemble des Gabiniennes et des Gabiniens de bonnes fêtes de fin d’année.

Aucun commentaire: