lundi 22 mai 2017

Pourquoi tant de candidats aux législatives ?


Dans la _8ème circonscription électorale de la Seine-Saint-Denis (Gagny- Rosny-sous-Bois – Villemomble), 14 candidatures ont été enregistrées.

Ce n’est pas la circonscription qui détient le record de candidats bon nombre dépassent la vingtaine .
Pourquoi cette inflation de candidatures ?
La raison en est simple, c’est un problème de « gros sous » !

Il faut se souvenir que c’est dans le cadre de l’assainissement des pratiques de financement des partis qu’une loi d’avril 2003 a  limité le financement public des partis à ceux qui ont obtenu au moins 1 % des suffrages exprimés dans au moins cinquante circonscriptions.
Cela permet de récupérer pendant 5 ans, durée d’une mandature : 1,68 euros par voix obtenue par an !
L’obligation d’être présent dans 50 circonscriptions a eu comme effet d’augmenter le nombre de candidatures bidon.

Sachant que pour pouvoir se présenter au second tour de l’élection législative, il faut avoir obtenu 12,5% des inscrits et non des votants, sauf rares exceptions, le second tour sera le plus souvent limité aux deux premiers. Les triangulaires dans des circonscriptions où la participation excède à peine 50% nécessitent d’avoir obtenu près de 25% des voix au premier tour. C’est la voix d’un électeur sur 4 des suffrages exprimés qui est nécessaire pour une triangulaire.

C’est une élection qui va se jouer en grande partie au premier tour. Voter blanc ou nul à cette occasion c’est voter sans s’en rendre compte pour les deux candidats qui obtiendront le plus de voix au premier tour.

Aucun commentaire: